11 signes de stress chez le chien

Vous ne le savez peut-être pas mais votre chien vous parle. À défaut d'utiliser son larynx pour prononcer des mots, il utilise tout son corps pour vous passer un message. Message qui n'est pas toujours bien interprété.

Nos chiens sont décidément des incompris !

 

Redonnons-leur la parole ! 

échelle_signes_stress_chien.png
Chien qui baille

Parler chien

L'interprétation que nous faisons des comportements de notre chien n'est pas toujours correcte. Ne vous sentez pas coupable, (malheureusement) personne ne nous enseigne la langue des chiens. C'est pourtant une grande erreur, car les ami.e.s comme les enemi.e.s des chiens auraient tout intérêt à les comprendre. En effet, loin d'être une langue futile, savoir interpréter le langage d'un chien peut éviter de nombreuses situations désagréables voire dramatiques.

Donne la patte

La plupart des chiens procèdent de manière progressive. Il indique qu'une situation les met mal à l'aise en se léchant les babines, en détournant le regard, en haletant (alors qu'il ne fait pas chaud), en s'éloignant, et même en baillant. Car oui, bailler est un signe de stress chez un chien. Donc si votre animal baille (hormis, en se réveillant d'une sieste) c'est que la situation dans laquelle il se trouve ne lui plaît pas. Par exemple, vous lui donnez un ordre du type "Donne ta patte", et votre chien baille. Le réflexe de l'humain est de penser, "il n'en fait qu'à sa tête, il ne veut pas me donner sa patte, quel chien têtu !". Et pourtant...vous êtes vous demandé, quelle pouvait être la raison pour laquelle votre chien ne vous donnait pas la patte ? Peut-être qu'il vous sent stresser et que cela le met mal à l'aise ? Peut-être qu'un autre chien est présent ou qu'il y a du bruit et qu'il ne se sent pas en sécurité. Tout un tas de raisons peuvent expliquer le stress de l'animal.

 

Un chien n'est pas un humain, son rapport à ce qui l'entoure est donc bien différent. Alors que nous, humains, ne nous fions principalement qu'à notre vue, les animaux eux, à défaut d'avoir la parole, utilisent tous leur sens. Leur ouïe ainsi que leur odorat sont beaucoup plus sensibles et font partie intégrante de leur appréhension du quotidien.

Prévenir une morsure

Comprendre le langage d'un chien permet de mieux connaître son chien et de comprendre quelles situations le mettent mal à l'aise, mais cela permet aussi d'éviter une morsure. Car avant de mordre, la plupart des chiens, ont envoyé de nombreux signaux. Les premiers signaux au départ ne sont pas toujours perceptibles, en revanche lorsque l'on monte dans l'échelle du stress, le signal est plus évident. Le grognement, le "snapping" (mordre dans le vide) sont des signaux qui impressionnent. Le chien exprime son stress ou sa peur et tente de le dissuader de s'approcher, et on peut dire que cela fonctionne dans la plupart des cas.

Le problème se pose quand le chien décide de passer à la dernière étape sans crier gare. C'est notamment le cas des petits chiens que l'on appelle vulgairement des "roquets". La raison est simple : les petits chiens n'impressionnent personne. Tout le monde s'approche d'eux pour les caresser sans jamais faire attention ni même respecter les signaux qu'ils nous envoient. Un petit chien qui baisse les oreilles ou qui grogne est perçu comme mignon. Grossière erreur ! Après ces expériences négatives, le petit chien comprend que les premiers signaux n'ont plus d'intérêt et que la prochaine fois, il faudra directement sortir l'artillerie lourde : mordre !

D'autres chiens ayant eu de mauvaises expériences avec l'humain en sont arrivés à cette conclusion. Il faut donc se méfier. Même si la plupart des chiens ne franchiront jamais le cap de cette dernière étape, on ne sait jamais. Il ne faut pas sous estimer le stress ou la peur que l'on peut faire vivre à son animal.

PS : Et si vous n'arrivez pas à identifier ce qui met votre chien mal à l'aise, ce n'est pas grave. L'important est surtout de changer d'endroit ou de lui offrir une friandise par exemple afin de détourner son attention et donc de l'apaiser. Nul doute qu'avec le temps et un bon sens de l'observation, vous finirez par comprendre ce que votre chien tente de vous dire. Vivre avec un animal, c'est aussi apprendre à le connaître. 

Chien noir