La légende du chat tueur de bébé

Il existe encore aujourd'hui une idée reçue qui serait que les chats aimeraient se blottir dans le cou des nouveaux nés lorsqu'ils dorment, entraînant leur mort par étouffement.

L'arrivée d'un enfant est toujours un bouleversement et génère de nombreux stress (surtout si c'est le premier ! ). Mais franchement, entre nous, vous croyez que votre chat va avoir envie d'aller sur un petit être capable de hurler à gorge déployée et qui gigote sans cesse ?

Actuellement, la seule possible preuve que l'on trouve date de 1932, où un bébé serait décédé dans le Connecticut (Amérique du nord) par suffocation causée par un chat. Néanmoins, ce que l'on oublie c'est qu'à cette époque, la mort subite du nourrisson était inconnue du grand public. Il est donc impossible de déterminer si le chat était

Un chat avec un regard très surpris

vraiment responsable de ce décès ou s'il était imputable à la mort subite (inattendue) du nourrisson.

Malheureusement malgré ce manque de preuve certaines personnes du corps médical continuent à véhiculer ce message conduisant à l'abandon de nombreux chats.

Si cela vous fait peur malgré tout, ne laissez pas votre chat entrer dans la chambre de votre enfant.

 

Mais n'oubliez pas, les animaux seront l'alliés de vos enfants. Les bébés ayant été en contact avec un animal sont moins sujets aux allergies ainsi qu'aux problèmes d''asthme! 

La toxoplasmose : le chat, un coupable trop idéal

Il s'agit d'une maladie infectieuse causée par un parasite. Cette maladie qui ne présente aucun risque pour la plupart des individus n'est pas sans conséquence sur les foetus ainsi que les personnes immunodéprimées. 

Le parasite, appelé toxoplasme peut entraîner des malformations chez le foetus. Cette infection concerne les femmes enceintes qui ne sont pas immunisées contre la toxoplasmose. On l'associe souvent au chat, car il peut être porteur la maladie et donc vous la transmettre via ses selles. Or, ce que beaucoup ignorent c'est qu'il est bien plus probable que vous attrapiez la toxoplasmose via une viande mal cuite, des légumes mal rincés ou même de l'eau souillée.

La vérité c'est que le toxoplasme, est présent dans la nature et utilise des animaux pour survivre et proliférer. Le chat se révèle un hôte parfait car son organisme est dans l'immense majorité des cas, insensible au toxoplasme. Ainsi, le parasite est transporté par l'animal, puis ressort dans ses selles. 

Les chats peuvent aussi l'attraper en consommant des proies (ex : souris) elles, mêmes contaminées.

 

Néanmoins, ce que l'on ne dit pas, c'est que les chats qui excrètent du toxoplasme dans leurs selles ne le feront que pendant quelques jours après leur contamination. Après c'est fini.

 

Cela signifie aussi que les chats dit d'intérieur, et par définition, ne foulant pas d'herbes pouvant contenir le parasite, auront peu de risque d'être porteur de la maladie

 

À la décharge des chats, j'ajouterais aussi que beaucoup d'entre qui ont accès à l'extérieur, font leurs besoins dehors (excepté les plus bourgeois de la bande préférant leur litière personnelle au grand dam de leur propriétaire!). Cela signifie donc que de potentielles selles contaminées ne sont pas dans la maison, mais dans le jardin. D'où le risque d'être contaminé par des légumes souillés

Sachez aussi que dans de nombreux pays européens le test de la toxoplasmose n'est plus effectué chez les femmes enceintes, car il n'y en a quasiment plus.

Donc encore une fois aucune raison de vous séparer de votre adorable matou, pensez à vous laver les mains après le nettoyage de sa litière et tout ira bien. Si vous avez un doute je vous invite à vous rendre sur le site de la sécu, où tout est expliqué : Améli.fr