• b-facebook

LE CHIEN

Vous avez pris la décision de partager votre vie avec un chien. Avant de choisir votre futur compagnon renseignez-vous bien sur la race car chacune à ses particularités concernant le  rythme de vie ou même les potentiels pathologies.

Je m'explique. Vous avez toujours rêver d'un Husky, et vous vivez à Paris, vous partez à 8h le matin et rentrez à 19h. Vous m'avez comprise ou pas? Non? Et bien sachez que les Huskies sont des chiens plein d'énergie qui nécessitent de longues sorties quotidiennes. D'autres sont aussi énergiques (et il ne s'agit pas que de grands chiens): le Jack Russel, le Braque de Weimar, le Berger australien, le Border Collie... N'oubliez pas que ces deux dernières races sont censées suivre un troupeau de moutons toute la journée dans la montagne, ils ne s'adaptent donc pas toujours bien à une vie rythmée par 2 balades sur le trottoir. 

Bref ils sont beaux mais ils demandent du temps, je vous déprime je sais mais c'est aussi pour éviter de voir votre salon ravagé en rentrant du travail que je vous dit ça car vous ne l'auriez pas volé! 

 

Les solution pour un compagnon bien dans ses pattes!

Si vous n'avez pas le temps de sortir votre chien 2h par jour vous pouvez

faire appel à des "promeneurs" qui sont des gens qui baladent votre animal

pendant votre absence. Les balades ont l'avantage de permettre à votre

chien de se dépenser dans la journée et de rencontrer d'autres congénères,

élément essentiel pour son développement. Vous rentrerez donc chez vous

l'esprit tranquille avec un chien qui aura passé une super journée, grâce à vous! 

Comment choisir mon chien?

Revenons donc aux particularités de nos races, il est important de savoir d'où provient votre animal sauf s'il s'agit d'un chien de refuge, renseignez vous bien sur l'éleveur. Par exemple: Fait-il des tests génétiques afin d'éviter de faire reproduire des animaux porteurs de maladies? Les parents de mon futur animal sont-ils familiers de l'humain? L'éleveur élève-t-il ses animaux en famille (=chien plus familier de l'homme)? Renseignements que vous n'aurez jamais dans une animalerie, je vous déconseille donc fortement de prendre votre animal là bas.

 Faites confiance à votre logique et si vous doutez n'hésitez pas à demander conseil.

Tout cela ne reste que des conseils, sachez que ça ne vous garantira jamais à 100% d'avoir LE CHIEN qui vous correspond. Vous adoptez un individu avec ses particularités physiques et son caractère. 

 

Du coup si vous souhaitez avoir plus d'informations sur les tendances comportementales de votre chien je vous conseille le BON petit chien de refuge! Et oui, très nombreux sont les animaux en attente de famille qui se morfondent dans leur chenil, ce ne sont pas toujours des chiens de race mais plus souvent des "croisés porte et fenêtre" (rires) c'est à dire un magnifique mélange de plusieurs races! Ils sont censés (je pèse mes mots) être moins sujets aux problèmes de santé car ils y moins de risques de consanguinité. En adoptant dans un refuge les bénévoles vous renseigneront sur le caractère de l'animal ce qui vous permettra de savoir s'il colle avec le vôtre...ou pas. 

 

Pour terminer n'oubliez pas qu'un chien peut tomber malade, se casser un membre... Bref comme un petit humain! Par contre ne sortez pas votre carte vital chez le vétérinaire ça ne fonctionne pas! Les soins vétérinaires ont un coût certain, si vous craignez de ne pas être capable de faire face à ces dépenses renseignez-vous auprès des mutuelles pour animaux, elles n'ont pas forcément un coût élevé et peuvent vous être d'une grande aide en cas de problème. Voici quelques noms: Bulle bleue, assur'o poils, et même Allianz, Crédit Mutuelle, Ag2R... et j'en passe. Je ne les connais pas je ne peux donc pas vous donner mon avis, la seule chose que je sais c'est qu'il est préférable de la prendre quand votre animal est jeune car les prix augmentent avec l'âge, et qu'il vous faudra fournir un justificatif de bonne (ou pas) santé de votre animal. Bref c'est comme les humains, les tarifs dépendent de l'âge et des antécédents de santé.

Vous n'avez pas confiance dans les mutuelles? Mettez 10€ de côté chaque mois!

En résumé 

1) On se renseigne bien sur le chien que l'on souhaite adopter (race, caractère, besoins, pathologies liées à la race...)

2) Si vous pensez manquer de temps dans la semaine pour vous occuper de votre animal contactez un promeneur afin d'offrir à votre chien sa dose de sorties quotidiennes

3) On s'assure de pouvoir payer les frais vétérinaires de son animal (+/- mutuelle)

Vous êtes prêts?? Alors GOOOOOOOOO!