• Eva Morand Blog à poils

Thomas Pesquet alerte sur l’invasion des chats, visible depuis l’espace

Mis à jour : juin 9


Le célèbre astronaute français, Thomas Pesquet a publié une photo prouvant le début de l’invasion des chats dans plusieurs régions du monde. Une nouvelle inquiétante pour les humains, les rongeurs ainsi que les angles de canapé.


Cela était prévisible, depuis quelques mois les chats ont exprimé leur mécontentement. Ils avaient prédit une réplique massive en cas de non satisfaction de leurs besoins essentiels qu’ils avaient définis notamment comme : l’absence de contacts physiques avec les humains, des portes et des fenêtres toujours ouvertes, la présence d’un humain pour ouvrir les boîtes de pâtée à toute heure, etc.

Cette fois-ci, il semblerait que la coupe (ou plutôt la gamelle) soit pleine.


Des usines à cartons dans le viseur


C’est de sa station spatiale que Thomas Pesquet a pu apercevoir des centaines de panneaux de revendications au sol. Ces écriteaux aux slogans toujours plus provocateurs, du type « + de croquettes, + de pâtée » ont été délaissés par les chats.

Mais où sont-ils alors ? D’après un envoyé spécial à Chat-lon sur Saône, des centaines de chats se seraient emparées d’une usine de cartons. Ces boîtes à l’origine destinées à l’emballage de rouleaux de papier toilette, ont été réquisitionnées par les chats qui ont lancé un sit-in géant.


Chaque animal aurait pris place dans un carton, quelle que soit sa dimension. Même si certains chats semblent très inconfortables (ils débordent de toute part), ils ne bougent pas, motivés par leur détermination. Tout cela, au grand désespoir des employés humains de l’usine. Jean-Paul confie : « Ils sont arrivés vers 18h, ils étaient peut être une centaine, j’ai même reconnu mon Mimi ! Ils nous ont aspergés avec des jets d’urine, on a dû partir en courant avec mes collègues. Quelle déception de voir que mon propre chat fait partie de cette bande. Nos fringues sont foutues je suis dégoûté ».


Ce qui inquiète les autorités, c’est que l’événement, que l’on pensait local, s’est en réalité répandu « sur toute la surface du globe » révèle Thomas Pesquet dans une interview. Des centaines d’usines de cartons ont été prises d’assaut par les chats du monde entier.


L’origine de la révolte


Ce qui a mis le feu aux poils c’est la diffusion du fameux film « La planète des singes » dimanche dernier sur TF1. Certains chats estiment que derrière ces primates se cachent en réalité des chats et que ce film n’est qu’une prémonition quant au pouvoir des chats.


Ensuite sont arrivées des prises de conscience de toute part sur les conditions de vie de chacun. Dans une enquête menée par Hugo Clément (Sur le Front des chats), ces animaux exprimaient leur ras-le-bol de la prétendue suprématie de l’espèce humaine, alors que de nombreux humains affichent chez eux l’inscription « J’habite chez mon chat ».


L’un d’entre eux confiait d’ailleurs dans le reportage : « Il m’est impossible de dormir convenablement sur le clavier de l’ordinateur durant la journée, je ne comprends pas, on est chez qui là ? Chez lui ou chez moi ? ».


La révolte est donc en marche et nul ne sait quelle en sera l’issue.


21 vues0 commentaire